Syzetein : « chercher ensemble »

Journée d'études
05 janv. 2021 09:00 - 16:00
En distanciel

MATIN : Interventions de doctorants (9h-12h)

Première intervention : Vincent WISTRAND :Temps, réalité et modalités chez Vuillemin - Entre logique, histoire et philosophie

Ce qu'on appelle l' "Argument de Diodore" énonce l'incompatibilité des trois thèses suivante : 1-Tout ce qui est passé est nécessaire, 2-L'impossiblene suit pas du possible, 3-Il existe un possible qui n'est pas et qui ne sera pas. Récemment, Arthur Prior (1955) et d'autres logiciens ont tenté dereconstruire cette démonstration en utilisant les ressources des logiques modales - temporelles contemporaines. Nous devons une reconstructionlogique célèbre à Vuillemin (1997), qui, pour résoudre un problème purement ontologique (rendre compte des "modalités factuelles"), croise uneapproche logique (utlisation d'une "double indexation temporelle") et historique (aristotélicienne), aussi profonde que stimulante. Les commentairesqui suivent parlent, presque à l'unanimité, d'un échec : méconnaissance de la pensée d'Aristote, méconnaissance des codes de la logique classique,erreurs logiques, approximations... Mais c'est le propre des grandes oeuvres de stimuler l'esprit et "donner à penser", même dans les erreurs.Nous dirons quelques mots sur le temps, la modalité, la logique, l'histoire de la philosophie et la philosophie et général, via la question de l'Argumentde Diodore tel qu'il a été reçu et perçu par Jules Vuillemin.


Deuxième intervention : Marion POLLAERTDémiurgie politique chez Platon : philosophe-roi de la République et artisan du Gorgias(Rep.VI, 500d-501b et Gorg. 503d-504a)Les rapports entre la connaissance et l'action sont profondément originaux chez Platon. Celui-ci, loin d'opposer connaissance pratique et théoriquecomme le fait par exemple Aristote, défend que la connaissance philosophique conduit l'action politique. Mais ce lien, ou plutôt son fonctionnementexact, restebienmystérieuxdanslaRépublique. C'est uneimagequenouslaisseprincipalement Platonpour comprendrel'articulationdelaconnaissance de l'intelligible et de l'action concrète sur la cité sensible : celle d'un peintre, qui est aussi le "démiurge", ou l'artisan de la vertu descitoyens. Les caractéristiques d'une telle démiurgie, ou fabrication, sont examinées dans le Gorgias, qui oppose technique véritable et simple habiletépratique, de sorte à clarifier comment la connaissance intelligible peut acquérir une efficacité sur le sensible selon Platon. Le modèle technique est dèslorscentralpourcomprendrel'actionpolitique.

Troisième intervention : Yunyan DENGThe importance of thesis [2] in Anscombe’s “Modern Moral Philosophy”: An analysisbased on Aristotelian Ethics

Anscombe’s article “Modern Moral Philosophy” is considered influential because it calls for a revival of “virtue ethics”. Certainly, “virtue ethics” is animportant part of Anscombe’s theory; however, this evaluation partly covers up Anscombe’s genuine criticismof modern moral philosophy. In otherwords, if we ignore Anscombe’s rejection of moral concepts and simply look at her advocacy of virtue ethics, the revival she advocates would bemerely a slogan and risks falling into the kind of concepts she rejects. Therefore, I argue that thesis [2], that the special meaning of “moral concepts”should be jettisoned, is the most fundamental one of her three theses, and the importance of “Modern Moral Philosophy” mainly relies on it. Thisanalysis of Anscombe’s theses is based on Aristotle’s discussion of “good”, “virtue” and “action” in Nicomachean Ethics.

APRES-MIDI : Séance d'information(14h-16h)

Intervention d'Alexandra TORERO-IBAD(ingénieure recherche)Monter un projet scientifique pendant son doctorat, se préparer à l'après-thèse


Tweeter Facebook