La MEcompréhension PROductive

Faisant suite à la 21e Université européenne d’été du réseau OFFRES organisé par l’Institut Éric Weil, l’UMR STL et Sorbonne-Université, ce séminaire sur « La mécompréhension productive » (MEPRO) fait partie d’un projet sélectionné et cofinancé par l’Agence Universitaire de la Francophonie (AUF, programme Co//ectif). Ce projet, qui a débuté en septembre 2021. Il réunit un consortium composé de l’UdL, de Sorbonne-Université, de l’Université de Iasi et de l’Université Saints-Cyrille-et-Méthode de Skopje. 

Du point de vue de la thématique scientifique, ce projet transdisciplinaire part du constat que la mécompréhension ne se réduit pas à l’incompréhension. Elle ne tient pas seulement à l’absence de sens : lorsqu’on comprend mal, on comprend quand même quelque chose. Pour cette raison, ce qu’on comprend quand on comprend mal ne peut être saisi sous le même régime que la compréhension « simple » du sens visé. En outre, l’expérience nous montre que, même dans ces cas « simples », notre saisie s’avère souvent partielle. La mécompréhension semble dès lors jouer un rôle constitutif de tout sens. Ne faudrait-il pas, par conséquent, dépasser le caractère négatif de la mécompréhension, comprise comme un défaut de compréhension, et la regarder autrement, c’est-à-dire comme une étape essentielle dans toute saisie d’un sens ? Dans cette perspective, ce séminaire propose de s’intéresser à la manière dont la mécompréhension produit du sens, en adoptant des approches disciplinaires variées : herméneutique, logique, sciences politiques, littérature, science du langage, sociologie, etc.

Organisation : Patrice Canivez, Ophélie Desmons (Sorbonne Université), Sequoya Yiaueki.