Séminaire Syzetein

Séminaire
04 déc. 2020
Salle Corbin (B1.661) - STL - UdL - Domaine du Pont de Bois

« Platon et la fonction politique et anthropologique des histoires »

Jean-Marie Schaeffer, dans Pourquoi la fiction ?, fait débuter avec Aristote la réflexion sur le rôle essentiel des histoires dans la constitution de l’humanité de l’être humain. Par ailleurs, on a coutume de voir dans les travaux de Baumgarten, au XVIIIe siècle, l’acte de naissance de l’esthétique. Mon travail sur Platon m’amène à remettre en cause ces deux thèses par une étude approfondie de la question des poètes dans les Dialogues d’une part, et par l’étude des mythes d’autre part. Contrairement à ce qu’on dit souvent, le traitement réservé aux poètes dans la cité platonicienne (d’où ils ne sont nullement chassés) n’entre pas en conflit avec l’usage des mythes : les deux procèdent d’une même analyse fine du discours poétique et de son pouvoir. Ce constat m’amène à proposer, sur la base d’une réflexion que je mène par ailleurs sur la lecture (plus particulièrement la lecture des textes littéraires), et en prenant acte des recommandations de Platon lui-même à ce sujet, une méthode de lecture des mythes.


Tweeter Facebook