Colloque "Cosmologies, un besoin (de) métaphysique?"

Colloque
09:00 - 18:30
En distanciel

Ce colloque est né de la volonté que nous avons eu d’articuler nos axes de réflexion respectifs autour d’un point où ils s’entrecroisent : les implications philosophiques, scientifiques et politiques de la cosmologie.

En effet, la cosmologie est à la fois le lieu où se joue, depuis l’antiquité, une quête de sens d’ordre proprement métaphysique, et le lieu où précisément, la métaphysique se trouve le plus directement évacuée au nom d’une restructuration scientifique de la pensée sur la nature. La cosmologie est ainsi actuellement présentée comme une discipline relevant de la science expérimentale (astrophysique), mais en même temps, elle donne à nouveau lieu à des spéculations d’ordre métaphysique sur la nature, l’origine ou le destin de l’univers.

En outre, la scientisation de la cosmologie amène à négliger les implications éthiques, sociales et politiques de cette discipline, implications qui réapparaissent nettement de nos jours, en particulier autour du questionnement écologique.

Ce colloque aura donc pour but d’interroger ce caractère hybride de la cosmologie, qui en fait (selon notre hypothèse) un champ d’étude proprement philosophique.

Ce colloque s’inscrit à la jonction du champ 2 « Savoirs, OEuvres, Discours » et du champ 3 « Normes, Pratiques et Création » (en particulier la thématique 2) du laboratoire STL : la cosmologie est interrogée aussi bien en tant qu’elle relève d’une production systématique de la pensée, au croisement de la métaphysique, de la science et des pratiques discursives, qu’en tant qu’elle produit des effets concrets dans la structuration des sociétés humaines et l’institution en leur sein de normes pratiques et épistémologiques.

Ce colloque permettra de réunir autour de ce sujet commun de nombreux.se.s jeunes chercheur.se.s en philosophie, en sciences sociales, etc., ainsi que des chercheur.se.s confirmé.e.s qui participeront en tant que « keynote speakers » (Isabelle Stengers et Jean-Jacques Szczeciniarz) qu’en tant que membres du comité scientifique (Vincent Ardourel, Delphine Bellis, Bernard Joly, Jean Seidengart).

Le programme précis de la journée sera le suivant :

JOUR 1 : JEUDI 8 AVRIL

9.00 – 9.30 : Ouverture et accueil

9.30 – 11.00 : Keynote Session : Jean-Jacques Szczeciniarz

11.00 – 12.30 Session 1 : Cosmologie et culture : (modération : Clémence Sadaillan)

•              11.00 – 11.45 : Giovanni Fava (Bologne) : De la cosmologie à l’écologie : autres étapes vers une écologie des relations, à partir de l’anthropologie de Philippe Descola

•              11.45 – 12.30 : Matthieu Amat (Lausanne) : En quel sens la culture fait-elle monde(s) ? Polémiques cosmologiques dans la revue Logos (1910-1933)

12.30 – 14.00 Pause

14.00 – 16h15 Session 2 : Besoin et questions cosmologiques en Europe, de l’Antiquité jusqu’à l’époque moderne : (modération : Thomas Benatouïl)

•              14.00 – 14.45 : Pamela Krause (Paris 10) : L'angoisse d'un monde : analyse du discours cosmogonique présocratique

•              14h45 – 15h30 : Claire Bayle (Sorbonne Université) : Mécanisme et finalité : la dynamique de Leibniz à la lumière de Platon.

•              15h30 – 16h15 : Louis Pichot (Université de Tours) : De la cosmologie dans les Lumières écossaises : éléments pour une lecture critique de l’Histoire de l’Astronomie d’Adam Smith.

 

JOUR 2 : VENDREDI 9 AVRIL

9.00 – 9.30 : Ouverture et accueil

9.30 – 11h : Session 3 : Idéalisme et cosmologie : (modération : Eléonore Le Jallé)

•              9.30 – 10.15 : Raphaël Authier (Paris 4) : L’idéalisme implique-t-il une cosmologie ?

•              10h15 – 11h : Sequoya Yiaueki (Lille) : Le concept du Kosmos dans la philosophie d’Éric Weil

11– 12.45 Pause

12.45 – 14.15 Session 4 : Cosmologie et science contemporaine :(modération : Clémence Sadaillan)

•              12.45 – 13.30 : Adrien De Sutter (London) : Le problème de la cosmologie : une enquête empirique

•              13.30 – 14.15 : Sofia Mavrogianni (Paris 1) : Science-fiction : un pont entre spéculation métaphysique et monisme scientifique

14.15 – 14.30 Pause

14.30 - 16h : Session 5 : Espaces naturels, espaces humains : (modération : Ulysse Gadiou)

•              14.30 – 15.15 : Arto Charpentier (ENS Paris) : Cartographier la nature : pourquoi Dewey a-t-il besoin d’une métaphysique ?

•              15.15 – 16.00 : Mathilde Girault (Lyon) : L’urbain dans la cosmologie moderne : la neutralisation métaphysique de l’urbanisme par sa constellation mythologique

16.00 – 16.30 Pause

16.30 – 18.00 Keynote Session : Isabelle Stengers

18.00-18.15 Conclusion.

 

Les interventions des jeunes chercheur.se.s dureront 30min et seront à chaque fois suivies d'un moment de discussion collective.

 

Nous vous demandons de faire attention à couper vos micros lorsque vous n'avez pas la parole afin d'éviter les sons parasites

 

 

Lien zoom du colloque: https://univ-lille-fr.zoom.us/j/93689587153


Tweeter Facebook