L'analyse des savoirs,
la construction du sens

Savoirs, Textes, Langage

Thématique "Formes, pratiques et production poétiques et discursives de l'Antiquité"

Responsable : Anne de Crémoux

Les recherches propres à cette thématique se caractérisent notamment par l’attention portée au détail des textes antiques (tant au niveau de la parole qu’au niveau des structures plus grandes) et aux questions posées par l’interprétation de ces textes, ainsi que par un questionnement des catégories et systèmes selon lesquelles les textes antiques étaient produits et reçus. Ainsi, l’une des problématiques centrales de la thématique concerne la définition des genres, en particulier des genres théâtraux (comédie, tragédie et des genres « mineurs » tels la pantomime et le mime), et des notions mêmes de littérarité, œuvre et auteur dans l’Antiquité et à l’époque moderne. L’un des enjeux décisifs des recherches relevant de cette thématique concerne la contribution des conceptions antiques des genres et de leur histoire aux conceptions modernes.

Ces recherches sont en lien avec des questionnements sur l’histoire des disciplines et de la construction des savoirs, notamment dans le domaine de l’histoire de la philologie, de l’interprétation des textes anciens et plus largement des problématiques de la réception. Les travaux menés et à mener sont liés aux recherches menées en général sur l’interprétation au sein de STL, et dans une moindre mesure, renvoient à un intérêt porté à la traduction. Ils portent également sur l’analyse de stratégies argumentatives déployées dans des textes de genres différents (en lien avec le projet ADA) : poésie archaïque et dramatique classique, discours rhétoriques, textes théoriques et leur discours sur les genres. 

Les études menées par les membres de la thématique pourront rejoindre également le champ « Normes, action, création » dans la mesure où elles impliquent des questionnements spécifiques :

-sur les processus de création poétique et leurs conditions propres dans l’Antiquité, en particulier dans la poésie archaïque et dramatique classique ;
-sur l'approche des textes poétiques sous l’angle de l’action qu’ils représentent, constituent ou théorisent ;
-sur l'enargeia et d'autres effets de présence dans la poésie et la rhétorique (en lien avec ADA, Visual Studies et le travail sur la théorie de la connaissance).

Dans l’ensemble de ces problématiques de recherche, l’objet d’étude est constitué non seulement par des textes littéraires mais aussi par des textes techniques (textes rhétoriques, grammaticaux et autres traités, notamment de poétique), considérés comme des textes ayant un fonctionnement propre, et liés à la production d’autres textes dans un dialogue entre modèle et création nouvelle.

Les chercheurs de cette thématique collaborent d’ores et déjà avec les collègues de Harvard, Cornell, Princeton, Lausanne et Paris dans le cadre du réseau CorHarLi et avec des collègues de Bologne, Paris et Bruxelles dans le cadre du GDRI CLARo. Ces collaborations sont appelées à se renforcer et à se développer au cours de la période à venir.