L'analyse des savoirs,
la construction du sens

Savoirs, Textes, Langage

Thématique "Différenciation et mutation des savoirs"

Sous la responsabilité de Edouard Mehl, les recherches développées dans le cadre de cette thématique intègreront les travaux d’histoire et de philosophie des sciences. De manière générale, les recherches à développer dans cette thématique concernent une analyse de la dynamique des savoirs et des sciences, y compris en tant que cette dynamique n’est pas exactement celle des œuvres (en particulier parce que les savoirs ne s’identifient pas essentiellement par leurs « auteurs » mais avant tout par leurs objets et leurs méthodes) mais qu’elle repose aussi sur les aspects concrets des pratiques scientifiques et notamment sur la manière dont les contenus scientifiques sont exprimés et transmis, diffusés et reçus.

Les études menées dans ce cadre concernent

- La science et la philosophie à l’âge classique, envisagées à la fois dans leur développement propre (histoire de la philosophie moderne, épistémologie de la science classique) que dans leurs interactions, à partir de travaux sur la philosophie naturelle ou encore à partir de projets de recherche consacrés à la « preuve par l’image » (et liés au programme ADA).

- L’épistémologie et la philosophie des sciences modernes et contemporaines, avec des recherches en cours sur la physique contemporaine et l’apport attendu des travaux de Liesbeth de Mol (nouvelle chargée de recherche affectée à STL au 1er octobre 2013) dans les domaines du computationnalisme et de l’histoire et de l’épistémologie des mathématiques (calculs et systèmes informatiques).