L'analyse des savoirs,
la construction du sens

Savoirs, Textes, Langage

Thématique "Vie, Normes, Institutions"

Responsable : Philippe Sabot

Les travaux de cette thématique s’enracinent dans un questionnement générique portant sur la notion de norme – laquelle renvoie aussi bien aux lois, aux règles juridiques, aux mœurs, aux principes moraux, aux conventions sociales, voire aux conditions de rationalité et de vérité des discours scientifiques.
Le problème est alors de savoir ce qui fait qu’une norme nouvelle apparaît, qu’elle est valide dans un contexte (institutionnel ou pragmatique) donné, qu’elle est reconnue, respectée ou au contraire remplacée par une autre.
Pourquoi même quelque chose comme du normatif apparaît à un moment donné dans un ordre de choses ou dans un domaine d’activités humaines ? Bref, qu’est-ce qui fait qu’une norme est une norme ? Définir une norme ne semble assurément pas énoncer un lien causal, mais bien plutôt décrire des conditions de réussite ou d’adéquation de l’action et de la pensée humaines (situées) à un idéal ou à un objectif donné.

Cette interrogation générique trouve à se décliner dans les recherches suivantes au sein de STL :

 - l’analyse des relations entre sujet, pouvoir et normes, en tant que cette analyse permet notamment d’interroger d’un point de vue éthique et politique les stratégies régulatrices du genre, du désir, voire de l’« humain » et de questionner aussi les modes de production, de reproduction, éventuellement de subversion créatrice des normes sociales et des formes de vie qu’elles impliquent.

 - une problématisation des rapports entre histoire et politique, permettant notamment de lier la théorie de l’argumentation à celle des institutions politiques - en partant du principe que les parties prenantes à la discussion politique ne sont pas des individus en tant que tels, mais justement des groupes et des institutions.

Ces recherches s’appuient sur différents réseaux de recherche existants ou en cours de développement : le réseau OFFRES, l’Institut Eric Weil et le réseau EUROPHILOSOPHIE, pour la philosophie politique et la théorie critique et sociale ; l’Espace de Réflexion Ethique Régional (ERER) et l’Espace Ethique Hospitalier et Universitaire du CHRU de Lille, pour la réflexion et la recherche en éthique de la santé.