L'analyse des savoirs,
la construction du sens

Savoirs, Textes, Langage

Forme et sens / Thématique : Cognition

Axe "Forme et sens" / Thématique "Cognition"

La thématique Cognition rassemble des travaux interdisciplinaires alliant l’apport des sciences du langage (linguistique descriptive et formelle, linguistique de corpus, typologie) et de la linguistique cognitive expérimentale dans l’étude de l’acquisition du langage et des systèmes adultes pouvant informer les modèles et théories sur la faculté et le traitement langagier. Les méthodes utilisées sont variées et issues à la fois des sciences du langage et de la psycholinguistique, contribuant ainsi à l’étude des systèmes linguistiques (diversité des langues, universaux) et à l’étude du système cognitif (son développement, son fonctionnement, ses dysfonctionnements etc.). Les projets de cette thématique sont principalement consacrés à l’étude conjointe des déterminants universels et spécifiques au langage, et s’inscrivent dans une approche comparative et expérimentale visant à étudier toutes les composantes de la compétence linguistique (phonologie, morphologie, syntaxe, sémantique, lexique, pragmatique), ainsi que les relations entre les contraintes du système linguistique et celles du système cognitif.

Participants

Responsable de la thématique : Efstathia Soroli

Participants : Stéphanie Caët, Emmanuelle Canut, Marc Capliez, Bert Cappelle, Anne Carlier, Natalia Grabar, Martin Haiden, Rim Hamdi, Maarten Lemmens, Kathleen O’Connor, Cédric Patin, Katia Paykin, Annie Risler, Gerhard Schaden, Efstathia Soroli, Fayssal Tayalati, Thi Mai Tran.

Thématique à trois dimensions

Typologie, linguistique de corpus et linguistique expérimentale

Les analyses comparatives interlinguistiques de ce volet constituent un point fort des recherches sur la diversité des langues et des invariants. La perspective typologique proposée permet de déterminer l’impact relatif des propriétés générales et spécifiques des systèmes linguistiques d’un large éventail de langues (romanes, germaniques, slaves, grecques, sémitiques, langues des signes etc.) sur différents comportements étudiés (production orale/écrite/gestuelle, compréhension, catégorisation, mémorisation).

En savoir plus

Acquisition des langues premières et secondes

La perspective acquisitionnelle de ce volet consiste à comparer plusieurs types de locuteurs (apprenants avec ou sans pathologie) de différentes langues afin de dissocier les contraintes linguistiques et cognitives au cours de l’acquisition (typique ou atypique) de la langue maternelle (L1), de la langue seconde (L2) ou en cas de bilinguisme (2L1).

En savoir plus

Neurolinguistique et pathologie du langage

Les  projets réunis  dans  ce volet s’inscrivent dans une perspective neurolinguistique qui se focalise sur différents aspects acquisitionnels (par ex. le rôle des interactions et des stimulations dans la mise en œuvre d’une intercompréhension) et typologiques (par ex. le rôle de la diversité linguistique d’un point de vue morphologique, syntaxique ou sémantique) en cas de trouble acquis ou développemental.

En savoir plus