Soutenance de thèse

Soutenance de thèse : Anna Beldjerd

14 sept. 2018 14:00 - 18:00
Salle ED. SHS. 044 Bât. F- Maison de la Recherche - Université de Lille - domaine du Pont de Bois

Soutenance de thèse : Anna Beldjerd

Traduction en arabe des textes juridiques à vocation internationale : Le cas de la charte des Nations Unies.

Au XXème siècle, les puissances mondiales sores victorieuses de la Seconde guerre mondiale ont établi une nouvelle institution internationale, l’ONU. La Charte des Nations Unies, texte constitutif de l’ONU, a été signée à San Francisco le 26 juin 1945, à la fin de la Conférence des Nations Unies pour l’institution internationale, et est entrée en vigueur le 24 octobre 1945. Suite à l’adoption de la résolution 3190 (XXVIII) de l’Assemblée générale le 18 décembre 1973 faisant de l’arabe une langue officielle, la traduction de la Charte des Nations Unies en arabe a été effectuée. Traduire le message de la langue‐culture source (quelle qu’elle soit) vers la langue‐culture cible arabe se dit ta‘rīb. L’internaƟonalisaƟon du droit a accentué le besoin de ta‘rīb au sein de l’ONU. Ta‘rīb devient un instrument important pour la communication internaƟonale. La traductologie, discipline mère de la traductologie juridique, est appelée à rendre compte des traits spécifiques de la traduction institutionnelle, notamment ta‘rīb de la Charte des Nations Unies entre deux espaces culturels différents que sont : la langue‐culture source exprimée en anglais et en français et la langue‐culture cible exprimée en arabe. Cela nous a amené à la question centrale de notre problémaƟque qui est à savoir : Comment traduire vers l’arabe, ta‘rīb, la Charte des Nations Unies entre deux espaces culturels différents ? Dans ceƩe thèse, nous réfléchirons à la spécificité de la traduction dans le cadre d’institution internaƟonale et éluciderons les enjeux de ta‘rīb au sein de ce type d’institution afin d’explorer de nouvelles soluƟons pour ta‘rīb des textes juridiques internaƟonaux, notamment ta‘rīb de la Charte des Nations Unies.

Le 14 septembre 2018 à 14H00 À l’Université de Lille Maison de la Recherche (bât. F) ‐ Salle ED. SHS. 044 Domaine universitaire du "Pont de Bois" 59653 Villeneuve d'Ascq (France)

Le jury est composé de Mesdames et Messieurs les professeur·e·s : Lynne FRANJIÉ (Université de Lille), Présidente du Jury Armand HÉROGUEL (Université de Lille), Directeur de thèse Johannes DEN HEIJER (UCL), Directeur de thèse Jean‐Pierre COLSON (UCL), Examinateur Bachir DAHMANI (Université de Lille), Examinateur Philippe GRÉCIANO (Université de Grenoble), Examinateur


Tweeter Partager sur Facebook Google +