Séminaire

Séminaire "Normes et affects"

14 nov. 2017 17:00 - 19:00
Salle D. Corbin, B1.661 - STL, Lille3

Descriptif du séminaire org. par Eléonore LE JALLE et Peggy AVEZ :

Les séances ont lieu le mardi de 17 h à 19 h à l’UMR STL en salle Danielle Corbin (Bât. B, salle B1 661).

Programme :

  • Mardi 3 octobre. Alice Le Goff (Université Paris-Descartes/IUF) : « La vengeance entre émotions et normes ». 
  • Mardi 17 octobre. Peggy Avez (STL) : « Désir de liberté, plaisir d’obéir : le désir d’émancipation a-t-il un pouvoir normatif ? »
  • Mardi 14 novembre. Laurent Perreau (Université de Franche-Comté) : « Les affects et le temps dans les premières enquêtes de Bourdieu (Algérie, Béarn) ».
  • Mardi 12 décembre. Thomas Bénatouïl (STL) : « Opinions et normes dans la théorie stoïcienne des passions ».
  • Mardi 16 janvier. Cécile Lavergne (Université Paris Nanterre) : « Reconfiguration des normes et des affects dans les situations de violences extrêmes ».
  • Mardi 30 janvier. Gabrielle Radica (Université de Picardie Jules Verne) : «  La critique de la norme de la "famille des sentiments" ».
  • Mardi 13 février. Florence Caeymaex (Université de Liège) : « Gouvernementalité et évaluation dans le travail ».
  • Mardi 13 mars. Paul Robin (doctorant STL) : « La tristesse morale : le désir de justice confronté à la réalité injuste ».
  • Mardi 10 avril. Nicolas Poirier (Sophiapol, Nanterre) : « Imaginaire, normes et affects ».
  • Mardi 15 mai. Ulysse Gadiou (doctorant STL) : « La dynamique des normes dans la philosophie de Whitehead ».

 

Le séminaire explorera les diverses façons dont la vie des normes (sociales, institutionnelles, morales) s’articule avec celles des affects selon – au moins – quatre aspects :

- les normes ne sont respectées et promues qu'en fonction de ressorts affectifs (désirs ou peurs diverses) qui motivent les individus à les suivre ;

- elles ont en retour un impact sur la vie affective des individus, qu’il soit considéré comme pathologique (réification, souffrances sociales, aliénation, etc.) ou salutaire (structurant, socialisant, etc.) ;

- les affects constituent toujours une masse imprévisible de résistance comme d’adhésion, de telle sorte que les normes requièrent des techniques (politiques, rhétoriques, statistiques, prospectives, etc.) de contrôle des passions humaines ;

- les affects, étant donné la structure cognitive que certains auteurs leur accordent actuellement, peuvent être source de normes, en tout cas contribuer à leur constitution.

Le séminaire est ouvert à tous


Tweeter Partager sur Facebook Google +