Philosophie antique n°17, 2017


PLATON ET LA POLITIQUE

Ce dossier aborde la partie politique de l'œuvre de Platon dans toute son ampleur, examinant aussi bien les problèmes que pose l'interprétation des différentes œuvres politiques (Gorgias, République, Politique, Lois) que leurs contextes antiques d'élaboration. Plusieurs articles proposent des interprétations nouvelles de la nature et de l'organisation de la cité juste de la République ou bien du dialogue final, souvent négligé, entre Socrate et Calliclès dans le Gorgias. D'autres s'intéressent à l'utilisation par Platon de modèles historiques comme celui de la colonisation dans la République, insistant sur sa dimension religieuse, celui du pasteur d'hommes homérique dans les Lois, qui fait de l'art politique un art du tri et de la répartition, ou celui des incurables, qui apparaissent indispensables chez Platon pour tracer les frontières entre ce qui est politique et ce qui ne l'est pas. Clôt le dossier un article sur la vertu d'ambition (philotimia) et ses formes bonnes et mauvaises selon les néoplatoniciens, surtout Proclus. S'y ajoute un article sur le débat entre stoïcisme et platonisme à propos des "incorporels" en milieu syriaque.


Platon et la politique

-  Malcom Schofield, "Callicles’ return: Gorgias 509-522 reconsidered"

-  Xavier Brouillette, "Socrate « oikiste » et Apollon exégète"

-  Christopher Rowe, "The City of Pigs : a key passage in Plato's Republic"

-  Dimitri El Murr, "Hiérarchie et communauté : l’amitié et l’unité de la cité idéale de la République"

-  Arnaud Macé, "Purifications et distributions sociales. Platon et le pastorat politique"

-  Étienne Helmer, "Aux frontières de la cité. Les incurables de Platon"

-  Robert Van den Berg, "Proclus and Damascius on φιλοτιμία :The Neoplatonic Psychology of a Political Emotion"

Varia

-  Izabela Jurasz, Éphrem, "Bardesane et Albinus sur les incorporels. Une confrontation entre le platonisme et le stoïcisme en milieu syriaque"

Comptes rendus

Bulletin bibliographique