Parution du n° 18 "Methodos" : "Usages contemporains de Descartes"


Nouveau numéro de la revue numérique "Methodos" sur le thème des "Usages contemporains de Descartes"

 

Le numéro 18 de Methodos, revue de STL, est désormais en ligne (http://journals.openedition.<wbr />org/methodos/). Ce numéro, dont les responsables scientifiques sont Alexandre Billon et Édouard Mehl, porte sur « Les usages contemporains de Descartes ».

Rationaliste, mécaniste, positiviste, idéaliste, transcendantaliste, pacifiste, socialiste, dogmatique, sceptique… la liste des épithètes qu’on a pu attribuer à Descartes est si longue, si variée et si pleine de contradictions qu’il serait fastidieux et vain d’en dresser un inventaire complet. De fait, depuis Descartes lui-même, toute philosophie semble inévitablement appelée à prendre position par rapport à Descartes et à son projet d’un recommencement absolu de la philosophie a primis fundamentis, que ce soit pour en faire un parangon de radicalité et un précurseur ouvrant  la voie à toute pensée philosophique ultérieure (Husserl), ou, au contraire, pour dénoncer l’invraisemblance du dualisme cartésien (Ryle, Dennett et une part  importante de la philosophie contemporaine de l’esprit) ; que ce soit pour critiquer l’inféodation de la philosophie cartésienne aux intérêts épistémiques de la science de son temps (Heidegger), ou encore, de manière plus ambiguë et subtile, pour faire du discours philosophique cartésien le symptôme d’une époque — l’âge classique — qui est tout à la fois celle de la connaissance, de la lucidité, du libre examen, et celle d’un oubli fatal, d’un aveuglement, d’une cécité à l’égard de sa propre essence (Foucault). 

Ce numéro thématique consacré aux usages contemporains de Descartes se propose d’esquisser une typologie des usages de Descartes aux XXe et XXIe siècles.

Alexandre Billon & Édouard Mehl

Accès direct au numéro : http://journals.openedition.org/methodos/4949