Les limites de la raison et les règles de justice / E. Le Jallé


Eléonore Le Jallé, ancienne élève de l'ENS, enseigne la philosophie à l’université de Lille et est membre du laboratoire STL.

Spécialiste de philosophie moderne et contemporaine de langue anglaise, ses travaux portent en particulier la philosophie de David Hume.

Les limites de la raison et les règles de justice : La morale du libéralisme selon Hayek

Présentation de l'ouvrage : Les règles de la justice sont, d’après Friedrich Hayek, l’effet d’un ordre spontané et non de la volonté délibérée des hommes. Cette thèse renvoie à une conception de la règle abstraite ou générale dont ce livre montre le lien avec les limites de la raison, l’abstraction constituant  selon Hayek le moyen pour l’esprit de s’occuper d’une réalité qu’il ne peut entièrement comprendre. Une « primauté de l’abstrait » s’applique ainsi non seulement à l’ordre social – guidé par les règles abstraites de la justice –, mais également à l’ordre sensoriel, c’est-à-dire à notre perception du monde extérieur et aux dispositions à agir qui en résultent. Comment comprendre le lien entre cette primauté de l’abstrait et le libéralisme de Hayek, en particulier sa conception de la « morale du marché » comme discipline des règles abstraites, et son rejet de buts particuliers guidant l’action publique ? Et Hayek a-t-il eu raison d’attribuer au philosophe empiriste David Hume une telle conception de l’abstraction ?

Paris : Hermann Ed., 2017
réf :156 pages ; ISBN : 978-2-7056-934797 ; 30 €

www.editions-hermann.fr/5049-les-limites-de-la-raison-et-les-regles-de-justice.html