Efficacité des thérapies basées sur les théories lexico-sémantiques pour les patients présentant une maladie d’Alzheimer de stade léger à modéré: une revue de la littérature.

Parutions

Auteurs: Marine Colliaux, Julie Cattini, Guillaume Duboisdindien

Editeur: La Revue de Neuropsychologie

Colliaux, M., Cattini, J., & Duboisdindien, G. (2021). Efficacité des thérapies basées sur les théories lexico-sémantiques pour les patients présentant une maladie d’Alzheimer de stade léger à modéré: une revue de la littérature. Revue de neuropsychologie, 13(3), 181-204. https://doi.org/10.1684/nrp.2021.0680

Auteurs :

Marine Colliaux (Auteure 1)

Julie Cattini (Auteure 2)

Guillaume Duboisdindien (Investigateur principal ; Auteur de correspondance)

Editeur : La Revue de Neuropsychologie

DOI : doi.org/10.1684/nrp.2021.0680 I accès site publication : www.jle.com/fr/revues/nrp/revue.phtml

(image 2 en accompagnement)

Résumé :  L’anomie est une des plaintes les plus courantes dans le cadre de la maladie d’Alzheimer (MA). De nombreuses études explorent des modèles de traitement et les thérapies dites lexico-sémantiques (TLS) seraient les plus probantes. Cette revue de la littérature offre une synthèse des effets de thérapies basées sur les théories lexico-sémantiques sur les performances communicationnelles et cognitives des patients présentant une MA au stade léger à modéré. Les ingrédients actifs employés dans ces études sont également relevés. La sélection a porté sur dix études d’intervention dont la moitié proposait une intervention langagière avec une composante lexico-sémantique et l’autre moitié proposait une intervention globale avec une composante lexico-sémantique. Les résultats globaux ont montré que les effets immédiats des TLS sont significatifs sur les performances langagières pour les interventions langagières spécifiques et plus faibles pour les interventions dites globales. Pour les deux tiers des études évaluant les performances cognitives indépendamment de celles du langage, les effets des TLS sont encourageants pour traiter l’anomie des patients présentant une MA au stade léger à modéré. Toutefois, il est crucial pour les recherches futures de recourir à des méthodologies plus claires ainsi qu’à des définitions opérationnelles des principes actifs utilisés afin d’assurer la réplication de ces données pour la recherche et leur transfert vers la pratique clinique.