Aux frontières de la démocratie

STL Parutions

De Calais à Londres sur les traces des migrants

Auteur : Sophie Djigo

Editeur : Le Bord de l'Eau

« Des spectres hantent l'Europe. » Telles sont ces silhouettes errantes bloquées aux frontières, là où le capitalisme triomphant poursuit son expansion, le-vant toutes les barrières. Ces corps étrangers, racia-lisés, fantômes d'autres oppressions passées, s'en-tassent dans des zones-frontières devenues lignes de front, antichambres d'Etats-nations de plus en plus fermés. Confrontés à la violence du refus de l'asile et de l'accueil, les exilés élaborent des contre-conduites pour résister à leur déshumanisation programmée, à la politique qui vise à les faire disparaître. Ici et là, des mouvements citoyens essaiment et défendent de nouvelles formes d'hospitalité militante, dessinant les contours d'une contre-Europe de l'accueil.Le livre entreprend de redonner un nom et une his-toire à ces figures spectrales. Derrière ces ombres, il y a Abiy, jeune Éthiopien de 20 ans, ou encore Ha-mada, Érythréen à peine plus âgé. Comment ont-ils survécu à la « jungle » de Calais ? Pourquoi ont-ils transité par La Chapelle ? Qu'est-ce qui les a conduits en Belgique et dans quelles conditions ont-ils vécu là-bas ? Que pensent-ils de leur nouvelle vie en Angle-terre ? En suivant un petit groupe d'exilés de Calais à Londres, le livre nous fait éprouver les conditions de vie que le gouvernement impose aux migrants sans sta-tut, les effets concrets des politiques européennes de non-accueil, la façon dont les exilés s'y adaptent et ré-sistent, leurs relations avec les bénévoles, les citoyens, leurs motifs, leurs craintes et leurs rêves.

Philosophe et militante, SOPHIE DJIGOenseigne la philosophie à Roubaix et défend une philosophie de terrain. Auteure de L’éthique du gangster au cinéma (PUR, 2013), Les migrants de Calais, (Agone, 2016), elle a fondé en 2018 le collectif citoyen Migraction59 pour héberger les migrants bloqués à la frontière franco-britannique.